Vérification: 0f7090f57b67670b

le by-pass gastrique

le by-pass gastrique

Le court-circuit gastrique est une procédure bariatrique qui a été décrite sous laparotomie dans les années 1960 puis adaptée à l’approche laparoscopique.

Le principe consiste en la création d’une petite poche gastrique proximale dont le volume est de 20-30 ml. Cette poche est directement reliée à l’intestin grêle par l’intermédiaire d’une anastomose gastro jéjunale sur anse en «Y». Les aliments tombent directement dans l’intestin en court- circuitant la partie distale de l’estomac, le duodénum et le jéjunum proximal.

Le court-circuit ainsi créé permet aussi une malabsorption des nutriments. Cette composante concerne surtout les graisses car elles ne peuvent être absorbées qu’en présence de sels biliaires. La malabsorption protéique est moindre car les protides sont encore absorbés en partie par la salive et les sucs intestinaux tout le long de l’anse digestive. Les glucides sont par contre absorbés au niveau de l’anse alimentaire et leur prise en grande quantité peut constituer une des causes d’échec au décours du BPG.

Les avantages du by-pass gastrique

  • C’est la technique la plus efficace. Elle est proposée en dernier recours aux personnes en surpoids.
  • On perd 75 %, voire 100 % de son excès de poids en douze à seize mois.
  • Le résultat se maintient sur le long terme.

Les inconvénients du by-pass gastrique  

  • Il provoque des carences et doit être compensé par la prise permanente de vitamines (calcium, zinc…).
  • Tout écart alimentaire (produits, boissons sucrées) entraîne des vomissements et une diarrhée immédiate.
  • Cette opération lourde et irréversible nécessite une surveillance médicale accrue.